Passer directement au contenu

Radicalité et développement de nouvelles politiques d'accès au sein d'une institution artistique

Bien connu pour son implication dans les questions d'accessibilité, le TR Warszawa (TRW) a remporté le prix Leader of Accessibility de la Fondation Culture Without Barriers pour la mise en œuvre de pratiques d'accessibilité innovantes dans ses activités éducatives. Avec le confinement, le théâtre a étendu ses pratiques d'accessibilité aux programmes en streaming, nouant ainsi des relations avec un public qui, jusqu'ici, n'avait pas accès au répertoire du théâtre. Un public qu'il s'agissait de garder et de développer...

Enfin, l'ouverture d'un nouveau bâtiment au centre de la ville en 2028 constituera une opportunité unique pour le TRW de s'affirmer comme une institution modèle en terme d'accessibilité.

Tous ces éléments ont poussé le TRW à développer de nouvelles stratégies en terme d'accessibilité  afin d'offrir une expérience similaire à celle du streaming pour les représentations réelles.

Le groupe GPF de Varsovie a choisi de partir de ce processus comme cas d'étude afin de réfléchir à la radicalité comme facteur de changement : que signifie être radical lorsqu'on développe des stratégies d'accès au sein d'une institution artistique ?

L'un des premiers défis à relever est que l'accessibilité est souvent perçue comme une surcharge pour l'équipe d'accueil, mais aussi pour la compagnie et/ou les artistes invité.es, s'ajoutant au travail déjà nécessaire pour produire et présenter un spectacle.

Un financement privé important a permis au TRW de présenter en 2023 deux à trois spectacles toutes les deux semaines, avec un traducteur en langue des signes et un écran pour les sous-titres. Face à la réticence de certains artistes à intégrer des outils d'accessibilité dans leur production, pour des raisons esthétiques, conceptuelles ou techniques, TRW a décidé d'inclure dans les contrats de production des normes d'accessibilité obligatoires.

Pour accompagner le processus, un groupe de travail interne a été créé : il s'agissait de trouver des solutions concrètes pour inclure l'accessibilité dans les différents projets sans créer trop de tensions avec les artistes. L'une des propositions a été d'intégrer les outils d'accessibilité (écran de sous-titres, espace pour le traducteur en langue des signes) le plus en amont possible dans le processus de production et ce en dialogue avec les artistes, afin que l'œuvre se développe organiquement autour de ces éléments.

Dans les prochains mois, TRW souhaite promouvoir une image de marque et un marketing "sans barrières". Ainsi, une première série d'invitations à des spectacles en langue des signes a déjà été produite...