Passer directement au contenu

Dramaturge, autiste et queer, performeuse, Billie Willett (1991) est fascinée par les mécanismes de l’horreur. Aujourd’hui basée à Stockholm, elle commence son parcours d'écriture à Édimbourg. En 2017, elle y obtient une licence en théâtre et performance à l'université Queen Margaret et y cofonde la compagnie féminine Nevermore Theatre. La compagnie produit ses pièces, EH16: Pyre et Suppose There was an Accident pour l'Edinburgh Horror Festival et l'Edinburgh Fringe Festival. Elle joue dans le spectacle Serial Killer Cabaret, au London Horror Festival, un spectacle qui sera repris au Edinburgh Fringe Festival en 2023.

Billie explore aussi des approches alternatives à l’écriture de textes dramatiques et s’intéresse au théâtre physique afin d’exprimer ce qu'elle ne peut saisir à travers le dialogue traditionnel. Elle utilise le vocabulaire de l'horreur et du surréalisme pour créer des pièces sombres, souvent violentes, sur l'isolement et les pouvoirs oppressifs des normes, des attentes et des lois. Billie a été lectrice pour plusieurs concours d’écriture dans le cadre du London Horror Festival et accompagne des jeunes écrivains qui abordent le genre de l'horreur.

Projet soumis : un texte pour le théâtre autour de son histoire personnelle et familiale liée à l’autisme et au handicap dans le contexte de la politique d’eugénisme appliquée en Suède jusqu’en 1975.